Guillaume Perret

   Electro
Guillaume Perret - Photo : DR
Dans le cadre du festival : Jazz sur Seine 2019

Le saxophoniste, enfant terrible du jazz hexagonal, a signé la bande originale de “16 levers de soleils”, le documentaire retraçant l’épopée spatiale de Thomas Pesquet. “Élévation”, c’est le nom de cet album sur mesure délivrant une musique solaire, spatiale, ou l’on reconnaît immédiatement la signature électrique “rock” de l’artiste. Un jazz puissant, aux accents électro dans lequel se mêlent les sons de la station spatiale et les fréquences émises par les planètes. Décollage garanti…

“Perret fusionne, cherche, sans jamais se perdre dans un langage abscons ou illisible. Bref, notre musicien sait faire du beau accessible.” Le Télégramme