Coccolite + Florentin Ginot & Kamilya Jubran 

   Jazz
Coccolite + Florentin Ginot & Kamilya Jubran  - Photo : Julien Sérié
Dans le cadre du festival : SWITCH FESTIVAL #6
  • Mardi 17 Mai 2022
  • 20:00
  • Théâtre de Vanves
  • Tarif plein : 14 €
    Tarif réduit : 10 €
    Tarif adhérent PJC : 8 €
  • Billet unique pour les deux concerts

Coccolite : 

En seulement trois ans, un EP et un premier album salué par la critique (“Echo”, 2020) le trio Coccolite s’est fait une place à part dans le paysage des groupes émergents. Chacun apportant sa pierre aux projets des deux autres, le claviériste Nicolas Derand, le bassiste Timothée Robert et le batteur Julien Sérié ont développé de longue date cette complicité rare qui fait la force des formations qui comptent. Sidemen parmi les plus en vue de la scène jazz française, ils s’y sont imposés comme des éléments essentiels avant de se réunir pour ce projet qu’ils ont voulu sans leader et qu’ils portent ensemble.

Dans l’univers hybride de Coccolite, le jazz se fond dans les grooves du hip-hop et dans les textures synthétiques des musiques électroniques. De cette rencontre de styles aux dimensions multiples et au potentiel sans limite, le trio a puisé un son d’un genre inouï, alliage à nul autre pareil ouvrant la voie vers de nouveaux territoires, aux confins des musiques improvisées et de la musique de film. Et si ces trois-là sont de redoutables instrumentistes, ce sont avant tout des conteurs, des metteurs en son d’histoires auxquelles donnent vie samples et arrangements finement ciselés, irrigués d’improvisations vertigineuses. Tour à tour dansante, spectaculaire et onirique mais toujours passionnante, la musique de Coccolite lève le voile sur le futur captivant du jazz instrumental.

Florentin Ginot & Kamilya Jubran : 

Instantanés Vol. 2 se place dans une esthétique de mouvements qui se rapproche tantôt du hip hop, tantôt du contemporain. La recherche d’une modularité dans les trames chorégraphiques, en résonnance avec la liberté musicale de matières en partie improvisées, devient le centre des recherches des danseuses Soa Ratsifandrihana et Aure Wachter.
L’échange entre musique et mouvements prend sa source dans les notions d’improvisations et d’ornementation, inhérente à cette musique, notions de liberté que l’on retrouve aujourd’hui sous un tout autre angle dans la tradition musicale arabe moderne, a priori pourtant si éloignée temporellement et géographiquement. Un espace fluide s’entrouvre où corps musicaux et chorégraphiques entrent en dialogue, en résistance ou en phase. Les gestes se répètent et se transforment, s’unissent comme ils se dérobent. La danse anticipe, se fait l’écho avant de donner une toute autre direction aux progressions musicales. Structure chorégraphique ajustable selon l’espace dans lequel l’instantané est joué, les choix d’interprétation varient. L’attention portée à la temporalité des gestes invite les musiciens à tendre l’oreille aux propositions des danseuses et la concentration apportée au jeu des uns et des autres deviennent le centre de gravité du projet. Du solo au sextet, les musiques des corps et des instruments se relaient, créant un tissu sonore et visuel malléable et singulier.

Coccolite
Florentin Ginot & Kamilya Jubran

Agenda PARIS JAZZ CLUB

Juin 2022

L'Agenda Jazz de Paris Ile-de-France
Télécharger l'agenda Télécharger l'agenda
Zone