Jazz au féminin - Théâtre Victor Hugo Bagneux

Jazz au féminin - Théâtre Victor Hugo Bagneux

Jazz au Féminin revient !

AU THEATRE VICTOR HUGO BAGNEUX
 
   Le résultat d’une étude récente initiée par trois organismes spécialisés et parrainée par le Ministère de la Culture, est sans appel : 85% des artistes programmé.e.s sur les scènes jazz sont des hommes ; dans les grandes formations les femmes représentent 83% des « voix ».
  
   Déjà en novembre 2017, Les Inrocks sortait un article consacré au sujet et intitulé Où sont les femmes dans le Jazz ?
« … Beaucoup d’hommes, peu de femmes, et parmi celles qui sont reconnues, des chanteuses plutôt que des instrumentistes. C’est au point que, comme en 2013 et en 2014, les Victoires du Jazz n’ont, cette année encore, récompensé que des hommes. Les artistes féminines seraient-elles trop minoritaires pour être prises en considération ? Ou bien n’ont-elles pas encore réussi à s’imposer auprès des "professionnels de la profession" ? …» interrogeait Louis-Julien Nicolaou.
 
   C’est précisément en 2017 que Marie-Lise Fayet, directrice du Théâtre Victor Hugo, fait le même constat et décide de s’engager contre cette ségrégation et de défendre les femmes instrumentistes et leaders de la scène jazz.
Et au mois de novembre 2017 le théâtre Victor Hugo de Bagneux lançait le premier set de Jazz au féminin ! avec la saxophoniste Géraldine Laurent. Et cela fait maintenant trois saisons que sur quatre concerts de jazz au TVH trois sont consacrés à des femmes instrumentistes de la scène française ou européenne, soit en solo soit leader de leurs formations
Géraldine Laurent au saxophone ; Laura Perrudin à la harpe ; Anne Paceo à la batterie ; Sarah Murcia à la contrebasse sont les quatre musiciennes qui ont été invitées à la première session de Jazz au féminin !
En 2018 / 2019 le théâtre Victor Hugo a accueilli la jeune bassiste polonaise Kinga Glik en quartet ; Eve Risser et Naïny Diabaté – chacune entourée de leurs formations - pour Kogoba Bassigui ; ainsi que la flutiste Naïssam Jalal et son Quest of invisible.
Sont programmées pour 2019 / 2020 : la saxophoniste allemande Nicole Johänntgen en quartet pour Henry (cf photo) ; Claire Antonini accompagnée de Renaud Garcia Fons pour Farangi ; Sophie Alour en formation septet qui invite Mohamed Abozecry et Airelle Besson accompagné de Lionel Suarez. Car il ne s’agit pas évidement d’exclure les jazzman de la scène du Théâtre Victor Hugo mais pour Jazz au féminin ! ce sont les femmes qui invitent.
 
Dimanche 19 janvier 2020 à 17h : Nicole Johänntgen (Allemagne) - Henry, en Hors les Murs, à la Maison de la Musique et de la Danse de Bagneux
 
Heinrich Johänntgen, tromboniste et père de Nicole, avait pour habitude de réveiller sa fille au son de son instrument! C'est en souvenir de son enfance que la saxophoniste allemande a créé HENRY son quartet inspiré de la musique des fanfares de la Nouvelle-Orleans.
Ca groove, çà gronde et çà explose ! Comme à son habitude l'exubérante Nicole Jo bouscule tout sur son passage dès qu'elle est sur scène.


 
Dimanche 29 mars 2020 à 17h : Claire Antonini et Renaud Garcia Fons, en Hors les Murs, à la Maison de la Musique et de la Danse de Bagneux
 

Renaud Garcia-Fons & Claire Antonini, deux musiciens atypiques, ont créé ce duo il y a déjà plusieurs années. Celui-ci s’est enrichi au fil du temps, chacun y apportant les résonances de son parcours et de sa passion pour la musique ancienne, le jazz et les musiques d’orient au sens large. Il en résulte une vision innovante de la rencontre des musiques d’Orient et d’Occident.

Leur répertoire, essentiellement constitué de compositions originales, propose 19 courtes pièces qui telles des miniatures racontent cet itinéraire imaginaire, à la croisée de ces différentes cultures. Ici, la contrebasse se fait ney, le théorbe se fait setar, les deux instruments font entendre leur voix, la riche combinaison de leurs timbres et de leurs modes de jeux dans des orchestrations toujours renouvelées.

 

Mardi 21 avril 2020 à partir de 20h30 : Airelle Besson & Lionel Suarez // Sophie Alours Exils : plateau partagé - au Théâtre Victor Hugo de Bagneux
 

Airelle Besson, trompettiste de Jazz multi-primée illumine les scènes européennes depuis 2015 à la tête de plusieurs projets : duos, quartets, et même orchestre. Dans un parcours impressionnant mené à l’instinct, Lionel Suarez est devenu l’accordéoniste incontournable qui a réhabilité son instrument « classique » en interface féconde pour toutes les musiques.

L’heureuse rencontre de ces auteurs complets délivre une musicalité qui vient enrichir la palette du 21e siècle. Cet alliage rare entre la brillance de la trompette et le moelleux de l’accordéon se conjugue dans la vivacité, voire l’explosion des propositions audacieuses d’Airelle, autant que dans les inventions sensibles orchestrées par Lionel. Il faut souligner combien ces deux là ont le chic d’une simplicité naturelle rapidement partagée avec un public complice. Car si leur virtuosité est amplement établie, elle n’installerait pas le même enthousiasme sans les qualités mélodiques et narratives captivantes de ce récital généreux.

 

Agenda PARIS JAZZ CLUB

Mars 2020

L'Agenda Jazz de Paris Ile-de-France
Télécharger l'agenda Playlist Télécharger l'agenda Playlist
Zone